La cuisine réunionnaise est à l’image de la population de l’île : métissée. Elle prend ses sources dans les traditions culinaires des différentes ethnies qui ont été amenées à s’installer sur l’île de La Réunion. Depuis les Français jusqu’aux Chinois, en passant par les Malgaches, les Mauriciens, les Indiens, et les Africains de l’est..

Fondamentaux de la cuisine réunionnaise

La cuisine réunionnaise est très colorée en raison des nombreuses épices qui l’agrémentent. Relevée par l’utilisation de piments, elle sait aussi se montrer douce et subtile grâce à ses inspirations malgaches et indiennes.

Les mets réunionnais les plus connus sont sans doute les carris, le rougail saucisses, et le massalé. La cuisine réunionnaise compte également de nombreuses fritures, essentiellement dégustées en apéritif ou en dessert. Et, bien entendu, le tout s’accompagne de punch et de rhum arrangé, ou de sirop de tamarin...

Comment se déguste la cuisine réunionnaise ?

La cuisine réunionnaise, comme toute cuisine du monde, possède ses propres codes. Dans la tradition culinaire réunionnaise, l’apéritif tient une place importante. On y déguste des samoussas, des bouchons et des bonbons piments pour s’ouvrir l’appétit.

Les plats – généralement à base de poisson, de porc, ou de volaille – s’accompagnent de riz, de grains, de brèdes, de achards, ou de rougail de tomate. Le tout laisse la part belle aux épices comme le gingembre, le safran (ou le curcuma).

Les douceurs, quant à elles, se dégustent plutôt dans l’après-midi qu’en dessert. Sous forme de fritures ou de gâteaux farineux, elles vous régaleront à l’heure du thé. Pour clore votre repas, vous préférerez les délicieux fruits de saison qui ne manquent pas à l’île de La Réunion.

En attendant de savourer cette cuisine authentique et colorée, découvrez-la en images...