Eruption du Piton de la Fournaise, La RéunionEruption du Piton de la Fournaise, La RéunionEruption du Piton de la Fournaise, La Réunion© Luc Perrot
© Luc Perrot

Piton de La Fournaise, le feu sacré

Le site naturel le plus visité de l’île

C’est la star de La Réunion. Parmi les sites touristiques, le piton de la Fournaise est le plus visité de l’île. Depuis août 2014, la Cité du Volcan, à la Plaine des Cafres, dévoile les secrets de cet immense massif, culminant à 2.631 mètres, dont la silhouette est toujours présente, même quand les nuages couronnent sa tête, en pleine effervescence… Au point d’entrer en éruption tous les neuf mois en moyenne, ce qui en fait l’un des volcans les plus actifs au monde.

Bon à savoir

Faites appel à un Accompagnateur en Montagne pour découvrir le piton de la Fournaise ! C’est l’assurance d’une aventure intense en toute sécurité.

Un précieux géant de feu

Âgé d’environ 500.000 ans, le piton de la Fournaise à La Réunion est membre, depuis 2010, d’un autre « club sélect », celui des Biens naturels inscrits au Patrimoine mondial par l’Unesco, en raison de leur valeur universelle exceptionnelle. Il partage ses lauriers avec l’autre volcan réunionnais, le Piton des Neiges ainsi que les cirques et remparts naturels de l’île : tous appartiennent au Parc national de La Réunion. Une réserve naturelle extraordinaire, dont la fantastique biodiversité est protégée et étudiée.

 

Retour d'expérience

Le Piton de la Fournaise, entre beauté et frissons

Percez les mystères du piton de la Fournaise

Pour comprendre ce phénomène passionnant, il faut suivre le sentier éducatif dans l‘Enclos Fouqué, zone qui entoure le cratère Dolomieu, apparu en 1791. Celui-ci est le plus important du volcan et sa physionomie change au fil des éruptions.
Pas de tour complet du piton de la Fournaise, un chemin balisé permet d’accéder à un point d’observation tout en haut, côté nord : absolument fabuleux !

A perte de vue, on domine un désert lunaire, en écho à la Plaine des Sables, que l’on traverse auparavant pour rejoindre le sommet du piton. Tous ces paysages, que l’on croirait sortis d’une autre planète, sont inhabités : c’est à l’intérieur de l’enclos et sur les pentes vierges du sud-est que se produisent les éruptions et les coulées de lave. Il n’existe donc pas de réel danger pour la population réunionnaise.

Le saviez-vous ?

En 1977, une coulée de lave a traversé la route de la commune de Sainte-Rose et s’est arrêtée sur le seuil de l’église Notre Dame des Laves : un miracle ! A la suite de cet événement, l’Observatoire Volcanologique a été créé pour surveiller l’activité volcanique et prévoir les éruptions.

Un territoire façonné par les éruptions

Les éruptions du Piton de la Fournaise modifient non seulement la morphologie du volcan, mais aussi celle de l’île ! Après l’éruption du volcan en avril 2007, 45 hectares de nouvelles terres ont été  » gagnées  » sur l’eau, vers le Tremblet les coulées de lave ont atteint l’océan, ont agrandi la superficie de La Réunion. Par la suite, au large de Saint-Philippe, des espèces inconnues jusqu’alors, ont été découvertes. Une preuve supplémentaire du très riche patrimoine naturel de La Réunion !

Des nouveaux cônes au Piton de la Fournaise

  • Piton Guy Valcourt Picard

    Le cône volcanique de l’éruption du 9 avril au 24 mai 2021 a été baptisé « Piton Guy Valcourt PICARD » par l’Observatoire Volcanologique du Piton de la Fournaise, le Parc National de La Réunion et la Cité du Volcan.

    Guy Valcourt PICARD était un ancien guide et porteur du Volcan. Il était le fils d’Alfred PICARD, guide emblématique du Volcan qui marqua son époque dans les années 50/60 et qui forgea l’esprit des derniers anciens guides et porteurs du Volcan dont faisait partie Guy Valcourt PICARD.

  • Piton Louise et Henri Cornu
    • L’Observatoire Volcanologique du Piton de la Fournaise, la Cité du Volcan et le Parc National de La Réunion ont annoncé le nom de baptême du nouveau cône volcanique, résultant de l’éruption du 11 au 15 août 2019 : le Piton Louise et Henri Cornu !
  • Piton Daniel Honoré
    • L’éruption du 9 novembre 2018 a donné naissance à un nouveau cône baptisé « Piton Daniel Honoré », en hommage à l’écrivain réunionnais décédé au mois d’octobre de la même année.
  • Piton Lo Rwa Kaf et Piton Anne Mousse
    • Deux autres nouveaux cônes ont vu le jour lors de la dernière éruption qui a duré du 18 février au 10 mars 2019. Ils ont été nommés « Piton Lo Rwa Kaf » en hommage au célèbre chanteur de Maloya* et « Piton Anne Mousse » en l’honneur de la première femme née à La Réunion, le 10 avril 1668, grand-mère de très nombreux Réunionnais.
Bon à savoir !

Lors d’une éruption du piton de la Fournaise, l’accès du public à l’enclos Fouqué, depuis le sentier du Pas de Bellecombe Jacob ou depuis tout autre sentier, ainsi que le poser d’aéronefs dans la zone du volcan, ne sont pas autorisés jusqu’à nouvel avis de la Préfecture de La Réunion. 

Qu'allez vous faire ensuite ?

Ne partez pas comme ça !