Montagnevueduciel15cirquespitonsremparts Creditirt Sergegelabertdts122014.jpgMontagnevueduciel15cirquespitonsremparts Creditirt Sergegelabertdts122014.jpg
©Montagnevueduciel15cirquespitonsremparts Creditirt Sergegelabertdts122014.jpg|Serge Gélabert

Le Parc National de La Réunion

et ses trésors naturels

Véritable poumon vert de La Réunion

Mis en place en 2007, cet espace protégé est l’âme de la nature réunionnaise.  Il représente 40% de la superficie de l’île et abrite une faune et une flore rares, une biodiversité remarquable dont la sauvegarde est essentielle.

Le saviez-vous ?

Le parc national de La Réunion fait partie du Patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2010.

Découvrez le parc national de La Réunion

Le parc national de La Réunion est le centre géographique de l’île, couvrant plus de 100.000 hectares. C’est aussi le cœur de ses richesses naturelles terrestres. Créé en 2007, il a pour vocation de protéger et de valoriser un patrimoine unique : de très nombreuses espèces d’animaux, d’insectes et de plantes existent dans cette région. Le Parc veille à conserver de fragiles équilibres, dans des paysages grandioses que chacun doit respecter.

Grâce au Parc, la connaissance de la faune et de la flore a progressé, elle est également devenue plus accessible au public. Des scientifiques étudient la biodiversité exceptionnelle et les équipes sur le terrain partagent leur passion avec les visiteurs, même si des espèces menacées sont difficiles à observer, tels deux grands oiseaux marins : le pétrel de barau et lepétrel noir. Autres spécimens endémiques : le tuit-tuit, oiseau en voie de disparition ; l’oiseau lunettes vert ou zoizo vert ; le papangue, seul rapace de l’île ; les papillons phorbanta et salamis augustina (la salamide d’Augustine) qui sont en danger ; ou le lézard vert des « hauts » de l’île.

Autres sites du bien des "Pitons, cirques et remparts"

Au coeur du parc national, s’ajoutent les quatre autres sites, le tout constituant le “Bien” inscrit au patrimoine mondial :
Faîtes appel à un  Accompagnateur en Montagne  pour découvrir La Réunion en toute sécurité.
Pour en savoir plus sur le Parc national de La Réunion et connaître le programme des “rendez-vous”, consultez : www.reunion-parcnational.fr 
Bon à savoir

Le Parc national organise des chantiers de lutte contre les plantes exotiques envahissantes notamment au Maïdo ainsi que des ateliers de plantation / restauration dans la cadre de la reconstitution d’une forêt à Trois-Bassins.

Tous ces évènements sont encadrés par des agents du Parc et sont également l’occasion de partager leurs connaissances sur les patrimoines naturels, culturels et paysagers.

L’agenda du Parc recense toutes les animations proposées

 

Bon à savoir

Le bivouac à La Réunion 

A La Réunion, le bivouac est une activité autorisée à condition de respecter quelques consignes définies dans la charte du Parc national de La Réunion.

Une bonne astuce pour celles et ceux qui souhaitent conjuguer randonnée et bivouac. Le bivouac est possible au cœur du Parc National de La Réunion, au creux des remparts du cirque de Mafate ou de Salazie,face au volcan du piton de La Fournaise, face à l’océan du Sud sauvage, à proximité des itinéraires de randonnéeou des gîtes, uniquement à partir de la tombée de la nuit et jusqu’au petit matin (soit entre 18h et 7h). Attention toutefois à préserver la végétation indigène lors de l’installation.

En dehors de ce cas, tout campement temporaire est soumit à autorisation (Onf, Parc National, propriétaire du site…). Des espaces aménagés publics ou privés, existent dans certains îlets.

Faire un feu est autorisé uniquement s’il existe des places aménagées à cet effet, autour des aires de pique-nique.