Les secrets du coco

T'as le look coco
  • La côte Ouest
  • Zistoir d'ici
Photo Profil 1510726324.jpgPhoto Profil 1510726324.jpgPhoto Profil 1510726324.jpg
Rencontrez Mireille et Didier

Arbre de vie et joyau des tropiques »

La Réunion c’est 

Une mosaïque de paysages, de population et d’expériences

Ta journée idéale

Un pique nique en forêt

Ton site préféré 

Le Maïdo

Ta passion 

Le coco

Ton plat préféré 

Le poisson cru au lait de coco

Ton artiste préféré 

Zulu

Découvrez, goutez, tressez …

J’ai rendez-vous aujourd’hui à la Maison du Coco : dans ce domaine agricole de Saint-Leu, je vais m’initier aux mille usages du cocotier et de sa noix.

C’est le plus connu des arbres des tropiques, et pourtant on le connaît si mal… A La Pointe-des-Châteaux, sur les hauteurs de Saint-Leu, dans leur exploitation agricole de 7 hectares, qui est également une ferme pédagogique, Mireille et Didier invitent les visiteurs à découvrir le cocotier, véritable arbre de vie.

Nous commençons par une visite de la cocoteraie de la Maison du Coco, pendant laquelle nos hôtes nous expliquent les origines de ce palmier hors norme. A partir du Pacifique, le cocotier a fait la conquête de tout le monde tropical, au point de devenir le symbole de l’exotisme. Il faut dire que ses mille utilisations profitent à des populations entières !

 

Du bois et des noix

J’apprends par exemple que le tronc du cocotier donne un bois au grain très fin et très décoratif, avec lequel on fabrique notamment des djembés. Ou que la noix de coco est souvent cassée, en offrande, dans la religion hindouiste pour laquelle est symbolise l’égo de l’homme. On en fait grande consommation dans les cérémonies à La Réunion !

Mireille et Didier nous invitent maintenant à rejoindre l’atelier de tressage. Les palmes vertes du cocotier, pliées et travaillées par des mains expertes, peuvent être transformées en divers objets utilitaires ou ornementaux. Même un débutant parvient, en quelques minutes, à fabriquer un petit article artisanal et sans prétention, qu’il emportera en souvenir !

 

Atelier gourmand

Tout est bon dans le cocotier. Les vertus de son huile ne sont plus à démontrer, en massage, en cosmétique… La coque des noix se prête également à toutes les créations artistiques. Mais c’est bien sûr leur chair qui intéresse le gourmand que je suis ! Justement, l’atelier culinaire est ouvert. Nous y apprenons à casser la noix d’un coup de sabre, à prélever l’eau rafraîchissante, à râper la pulpe pour réaliser de délicieux « bonbons coco ».

Quand elle est encore fraîche, la pulpe pressée donne un lait que l’on mélange au rhum pour obtenir un punch au goût incomparable : celui qui nous allons bientôt siroter à l’apéritif. La demi-journée de découverte s’achève en effet sur un déjeuner où le coco est décliné sous toutes ses formes, du plat principal aux desserts. On ne s’en lasse pas !

« L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération »

L’initiation au tressage et au rapage de la noix de coco

La découverte du sucre et de l’huile vierge du coco

Le petit punch coco au lait frais que vous ferez et le déjeuner « tout coco » que vous dégusterez.