Balade en bord de rivière

Apéro-fruité à ilet Béthléem
  • Intensément biodiversité
  • La côte Est
Photo Profil 1510728408.jpgPhoto Profil 1510728408.jpgPhoto Profil 1510728408.jpg
Rencontrez Geoffrey

Valoriser une région riche en culture et en paysages fantastiques »

La Réunion c’est 

Beaucoup de diversité au même endroit : cultures, paysages et activités

Ta journée idéale

Du soleil après une pluie nocturne

Ton site préféré 

Vous ne le saurez jamais ! Ou alors seulement un indice : une plage de sable noir au bord d’une forêt luxuriante

Ta passion 

Explorer des sites et découvrir leur histoire

Ton plat préféré 

Le bol renversé

Ton artiste préféré 

Alain Peters le musicien maudit

A la découverte d’un lieu chargé d’histoire…

Dans l’Est de La Réunion, on prend toute la mesure de l’exubérance de la nature tropicale ! J’y ai passé une matinée passionnante, entre rivière et vergers de letchis de l’îlet Béthléem.

L’Est de La Réunion est la région la plus arrosée de l’île, donc la plus verdoyante. Tout pousse dans cette région exubérante où les rivières coulent toute l’année. C’est non loin de la rivière des Marsouins que nous rejoignons Geoffrey, notre guide pour la matinée.

Il nous propose une immersion dans une nature tropicale particulièrement généreuse, à partir d’un site d’une grande majesté : l’îlet Béthléem. Nous l’atteignons après une vingtaine de minutes de marche et découvrons, à deux pas de la rivière, une vieille chapelle. Elle est l’unique vestige de l’établissement de charité qu’avaient créé ici des religieuses, au XIXème siècle. L’îlet était alors très peuplé. Il est devenu un lieu de détente très apprécié des Réunionnais.

 

Bambous géants

Geoffrey est intarissable sur la nature de son île. Il nous fait découvrir les oiseaux tisserins, qui déploient des trésors d’ingéniosité pour fabriquer de superbes nids tout ronds, suspendus aux hautes branches. Ou encore ces bambous géants à la croissance si rapide, qui émettent des bruits de frottement tout autour de nous, au gré du souffle du vent.

Je n’ai jamais vu une végétation aussi exubérante. Geoffrey nous apprend que l’île compte des centaines de plantes endémiques, que l’on ne trouve nulle part ailleurs dans le monde. Il nous en montre quelques-unes, au bord du sentier. Beaucoup étaient utilisées, autrefois, comme plantes médicinales.
Nous traversons ensuite un verger de letchis. Au début de l’été austral, fin novembre, les grands arbres se couvrent de fruits rouges à la chair exquise, qui couvrent les étals de tous les marchés locaux et sont expédiés par avion vers ceux de la métropole.

 

Apéritif créole

L’heure de la pause gourmande approche. Notre guide a bien fait les choses. Il nous installe au bord de la rivière, dans un endroit ombragé, pour un délicieux  apéritif créole. Samoussas, bonbons piments,  fruits frais et bien d’autres créolités sont de véritables délices. Nous vivons un beau moment d’échange entre Réunionnais et touristes, dans un cadre enchanteur.

Au cœur de la nature et au bord de la rivière

On prend son temps, c’est convivial, on participe

Pour tous : facile et accessible, y a même des pauses