Océan sauvage, La RéunionOcéan sauvage, La RéunionOcéan sauvage, La Réunion© Serge GELABERT
© Serge GELABERT

8 photos spectaculaires

de l’océan sauvage
  • La côte Sud
  • Mer

Capturer l’instant magique !

     

Loin du bouillonnement culturel du Nord et de la douceur des plages de l’Ouest, le Sud Sauvage apparaît comme un lieu indomptable. La nature y règne en maître. Sur ces côtes échancrées, viennent se fracasser les courants marins venus du Sud. La houle incessante se brisant sur les rochers rythme la vie de ces terres sauvages et offre un spectacle à la fois visuel et symphonique.

On vous fait ressentir la magie de ces moments grâce à nos 8 photos les plus spectaculaires de l’océan sauvage.

Le Cap Méchant

Malgré son nom menaçant, le Cap Méchant n’a rien d’un lieu inhospitalier. Ici, les vagues déferlent sur les falaises noires formées par d’anciennes coulées de laves. Ces parois volcaniques protègent les aventuriers de la clameur des eaux. Sur ce pan de l’île, les coulées de magma en ébullition ont été recouvertes d’une douce herbe verte et envahies par les vacoas. C’est à l’abri, sur un sentier aménagé, qu’on assiste au spectacle mouvementé offert par l’océan Indien.

Le cap Jaune

Reconnaissable grâce à sa teinte si particulière, le Cap Jaune est une jolie balade littorale. Un lieu à l’image du Sud sauvage où se rencontre le vent, l’eau et la roche volcanique. C’est d’ailleurs un mélange de magma et de lave volcanique qui a donné cette teinte ocre aux falaises, pour le plus grand bonheur des photographes. Autour de ces reliefs éclatants, une végétation luxuriante vient parsemer le tableau de vert.

La pointe de la table

Manapany-Les-Bains

Les rochers dressés dans la baie de Manapany viennent briser l’allant des vagues. Tout autour, les pailles-en-queue virevoltent au-dessus d’une végétation resplendissante. Ici, le nom de Sud Sauvage prend tout son sens. La houle forge cet univers contrasté, jour après jour, vague après vague. Au coeur de ce site presque surréel, un empilement de roches volcaniques a créé une piscine naturelle protégeant les baigneurs des furies océaniques.

La Marine Langevin

Ce débarcadère sert de lieu de rendez-vous entre la Rivière Langevin et l’Océan Indien. Ils se croisent, s’entrechoquent et dansent ensemble pour ne faire plus qu’un. Lorsque la mer leur accorde la permission, c’est ici que les pêcheurs de Saint-Joseph embarquent. D’autres, plus sages, se contentent de jeter leur ligne dans l’océan et espérant que ça morde sous le regard compatissant de Notre Dame du Bon Port.

Ne partez pas comme ça !

Qu'allez vous faire ensuite ?