Tortue, La RéunionTortue, La RéunionTortue, La Réunion© Serge Gélabert
© Serge Gélabert

La tortue marine

une espèce protégée à La Réunion

La doyenne des océans

Espèce remontant à de plus de 230 millions d’années, la tortue à La Réunion est un peu la doyenne des océans… Mais aussi de la terre ferme ! Sur l’île Intense, vous aurez l’occasion de découvrir aussi bien ce reptile en version marine que terrestre.

Pourquoi la tortue est-elle une espèce protégée ?

Chassée pour sa chair mais surtout pour sa carapace, la tortue est une espèce très menacée. Pollution, pêche accidentelle, braconnage mais aussi changement climatique sont autant de facteurs qui mettent en péril la survie des tortues à La Réunion. Aujourd’hui plus que jamais, cette créature millénaire a besoin d’une attention particulière : toutes les espèces de tortues marines à La Réunion sont d’ailleurs protégées.

Que faire en présence d’une tortue de mer ?

Si vous trouvez une tortue blessée, appelez le centre Kélonia qui vous donnera les indications à suivre pour agir en fonction de la situation au 02 62 34 81 10

Ne pas chercher à toucher ou caresser une tortue.
Ne pas nourrir une tortue.
Ne surtout pas retourner ou déplacer une tortue.

Visitez Kélonia, l’observatoire des tortues marines à La Réunion

À l’île de La Réunion, il existe un endroit totalement consacré aux tortues. A la fois musée, centre de recherche mais également aquarium et centre de réhabilitation, Kélonia est un espace accessible à tous ceux qui souhaitent en savoir plus sur ces animaux si fascinants. Sur près de 1500m2, découvrez des ateliers mais aussi des espaces scientifiques pour mieux comprendre les enjeux de l’observatoire des tortues à La Réunion. L’organisme s’inscrit également dans un programme de recherche et de préservation tout autour de l’océan Indien pour les préserver.

 

Le Saviez-Vous ?

Autrefois Ferme à tortue à La Réunion, le site sur lequel se trouve Kélonia est désormais un véritable sanctuaire pour ces majestueuses créatures, un beau revirement !

Ne partez pas comme ça !

Il y a encore beaucoup à découvrir