-A +A

Visite d'un temple hindou

Immersion dans la culture indo-réunionnaise

https://www.youtube.com/watch?v=wGQUk9ww6yc&feature=youtu.be
guide temple hindou

Rencontrez Jahiro

Découvrez la culture, la philosophie et la religion hindoue, telles qu’elles sont pratiquées à La Réunion "

  • La Réunion c’est Un diamant brut
  • Ta journée idéale Un pique-nique en famille
  • Ton site préféré Mafate
  • Ta passion J'en ai deux indossociables : la musique et le sport
  • Ton plat préféré Un civet tangue fumé
  • Ton artiste préféré Alain Peters
temple_indien_5_la_reunion_irt_la_petite_creole.jpg

Immersion dans la culture indo-réunionnaise

Au pied des statues colorées du temple Maryen Péroumal, à Saint-André, je retrouve Jahiro, guide à l’office de tourisme de l’Est. C’est lui qui va me faire découvrir l’un des rares temples de l’île ouvert aux visiteurs.

Dès les premières minutes, l’odeur de l’encens se mêle à celle des colliers de fleurs fraîches qui ornent certaines statues. L’atmosphère particulière de ce petit temple associatif et familial met tous mes sens en éveil. Une fois entrée dans le temple, mon guide m’explique que Ganesh est la première statue que le pénitent voit et vénère, car il symbolise le Dieu qui ouvre les portes pour franchir les obstacles. Je remarque également Vishnou - “le dieu des dieux”, à qui le lieu est dédié - et m’émerveille devant la richesse des détails des gardiennes de Pandialé, la déesse du feu. Sur un bas-relief, je reconnais Bouddha: il est considéré comme un avatar de Vishnou dans l'hindouisme, précise Jahiro. Devant chaque divinité, mon guide me raconte avec passion les épisodes mythologiques qui les mettent en scène.

330 millions de divinités

“ L'hindouisme est une religion polythéiste. A la naissance, chaque individu est associé à une divinité, mais il pourra en solliciter d’autres au cours de sa vie, détaille Jahiro. On compterait 330 millions de divinités. Ce chiffre serait avant tout symbolique, pour illustrer le fait que l’être humain a tendance à sous-exploiter ses capacités divines”, résume mon guide.
A La Réunion, l’hindouisme a également quelques particularités, héritées des engagés indiens, arrivés après l’abolition de l’esclavage, au XIXe siècle. “Sur l’île, ils ont dû se convertir au catholicisme. Depuis, beaucoup de Réunionnais de confession hindoue sont aussi baptisés à l’église”, détaille Jahiro. Autre spécificité, certains rites, qui ont pratiquement disparu en Inde, sont toujours pratiqués dans l’île. C’est le cas des sacrifices à la déesse Karli ou encore des marches sur le feu.

Immersion

La dernière marche date d’ailleurs de quelques jours : 80 pénitents ont traversé le tikouli, une fosse remplie de braises, qui dégageait encore de la chaleur lors de mon passage. Impressionnant d’imaginer que l’on puisse marcher sur ces braises ! “Avant la marche, les pénitents respectent un carême strict, pendant 18 jours. C’est leur foi qui leur permettra de traverser sans se brûler”, ajoute Jahiro.
Les périodes de privation rythment d’ailleurs la vie des croyants : avant chaque visite au temple, ils respectent un carême de trois jours, pendant lequel ils ne consomment pas de viande.
Pour vivre l’expérience en totale immersion, j’avais d’ailleurs décidé de manger végan avant ma visite. Au menu, des classiques de la cuisine réunionnaise : brèdes, daube “chouchou” et massalé pois.

A la fin de ma visite, je m’arrête à nouveau devant la statue de Ganesh. “C’est le dieu de la connaissance. On le prie avant un examen ou un entretien d’embauche par exemple”, précise le guide. C’est une conclusion idéale à cette visite, pendant laquelle j’ai pu poser toutes mes questions sur l’hindouisme à La Réunion. J’en profite pour prendre quelques minutes pour allumer un bâton d’encens, en signe de gratitude pour ce moment de partage et de découverte d’une autre culture, et d’une autre religion.

La Fête du Dipavali: un voyage dans les lumières de l’Inde réunionnaise

Plusieurs fêtes emblématiques rythment l’année des Réunionnais de confession hindoue. La plus populaire est le Dipavali, la fête des lumières, fêtée tous les ans au mois d’octobre/novembre. A cette occasion, la ville se pare de milles couleurs et, en partenariat avec l’Office de tourisme de l’Est, propose de nombreuses animations et festivités qui invitent les voyageurs à découvrir l’Inde d’hier et d’aujourd’hui. Cette fête se termine par le traditionnel défilé de chars, rythmé par les danses indiennes, dans les rues de Saint-André qui rassemble des milliers de personnes pour l’occasion.

Une immersion dans l'un des seuls temples indous ouverts aux visiteurs
Une découverte de la culture, de la philosophie et de la religion hindoue, telle qu’elle est pratiquée à La Réunion
Un échange riche, avec un guide passionné
  • temple_indien_5_la_reunion_irt_la_petite_creole.jpg
  • temple_indien_2_la_reunion_irt_la_petite_creole.jpg
  • temple_indien_3_la_reunion_irt_la_petite_creole.jpg
  • temple_indien_4_la_reunion_irt_la_petite_creole.jpg
  • temple_indien_6_la_reunion_irt_la_petite_creole.jpg
  • temple_indien_la_reunion_irt_la_petite_creole.jpg