Enserré entre les remparts de Bois Blanc et du Tremblet, le Grand Brûlé est un paysage unique, façonné par les coulées volcaniques dévalant régulièrement ce versant du volcan. Il fait partie du Parc national de La Réunion et du Bien du patrimoine mondial. Cet espace est un théâtre de la nature où le décor minéral et végétal révèle les mystères de l'implantation de la vie sur les sols basaltiques les plus jeunes de l'île.
Les coulées plongent souvent dans l'océan et redessinent à cette occasion le trait côtier pour offrir un paysage littoral d'une rare beauté sauvage. A ciel ouvert, les laves cordées, drapées ou plissées, s'affichent comme de véritables œuvres d'art. En souterrain, les tunnels de lave dévoilent les facettes cachées des veines de la Terre.
 
Accès : les coulées volcaniques du Grand Brûlé sont accessibles par la RN2. Cette route serpente sur le littoral Est du volcan entre Saint-Philippe et Sainte-Rose.
 
 


 
  • Votre itinéraire de Saint-Denis ou de Saint-Pierre jusqu'au Grand Brûlé
    Si vous êtes dans le Nord, de la ville de Saint-Denis, prenez la RN2 en direction de l'Est vers les villes de Saint-André, de Saint-Benoît puis de Sainte-Rose. En continuant vers Saint-Philippe, vous emprunterez la Route des Laves, son tracé initial a dû être adapté suite aux multiples coulées de lave qui l'ont traversé. 

    De la ville de Saint-Pierre, direction le Sud Sauvage, vous traversez des paysages grandioses et naturels, arides et basaltiques de la plage de Grande Anse, de Petite-Ile, de Saint-Joseph, de Langevin, du Cap Méchant, de Saint-Philippe. Continuez vers la Pointe de la Table, la Pointe du Tremblet, jusqu'au Grand Brûlé.
    Petite-île et ses environs
    Petite-île, est renommée pour ses agrumes et à sa culture de l’ail. Visitez la Maison de l'Abeille, le Domaine de Manapany. Faîtes une pause détente sur la plage de Grande Anse, ou sur la plage de Manapany-les-Bains, à l’ombre des cocotiers et des filaos, la vue sur l’impressionnante falaise de basalte est superbe. Plongez dans un spa de luxe au Palm hôtel & Spa*****.
    Sur la route des hauts, faîtes la tournée des artisans, ils travaillent le bois, le bambou, la roche volcanique, ils tressent le coco. Faîtes une escapade rafraîchissante au Domaine du Relais, cet aire a été aménagé pour les pique-niques, les balades dans la forêt de bois de couleurs, les activités sportives. 

     
    Saint-Joseph envoûtant
    Visitez le Labyrinthe en champ Thé, la Maison de Laurina (café Bourbon Pointu) au village créole de Grand Coude. A la Plaine des Grègues, découvrez le "safran pays" à la Maison du curcuma (ingrédient incontournable du cari). Faîtes une pause pique-nique à la rivière Langevin ou plus en bord de mer au Débarcadère.
    Les fermes auberges et chambres d’hôtes vous réservent un accueil convivial (optez pour une nuit, au cas où une éruption est annoncée, vous serez les premiers à vous rendre au pied du volcan).
    Découvrez l'authenticité du village de Vincendo, ses vacoas envahissent le rivage.
    De Saint-Philippe au Grand Brûlé
    Cap Méchant, Puits des Anglais, Saint-Philippe, cette zone du littoral est mystérieuse, c’est la partie basse de l’enclos du Volcan. Le Grand Brûlé fait partie de l'enclos Fouqué du Piton de La Fournaise, il est délimité du côté de Saint-Philippe par le rempart du Tremblet et du côté de Sainte-Rose par le rempart de Bois Blanc.
    Bois-Blanc, Pointe de la Table, Pointe du Tremblet, le paysage du "Grand Brûlé" fascine par sa forêt vierge, entrecoupée de coulées de laves. Ici aucune habitation, arrêtez-vous pour contempler ce site reconstruit, remodelé qui offre un décor inédit entre tunnels et roche volcanique à perte de vue. Explorez les entrailles de la terre avec la visite guidée du tunnel de laves souterraines. Vous découvrirez une randonnée d'un nouveau type. Equipés de casque, gants, genouillères et lampe frontale, vous serez les aventuriers d'un jour en compagnie de guides expérimentés. Cette immersion sous la coulée de 2004 est à la fois insolite, ludique et magique à travers les galeries, cavités, grottes sculptées par la lave.

    Il n'y a pas de sentier, il faut donc être prudent et être équipé de chaussures adéquates pour marcher sur les coulées parfois encore chaudes.



     
    Vers Sainte-Rose, terminus du Sud Sauvage
    Terminus d'un voyage dans le Sud Sauvage, Sainte-Rose est paisible et vit de la pêche (les meilleurs poissons rouges de l'île), de l'agriculture (vanille, palmiste, canne à sucre).
    Continuez votre route, détendez-vous à l' Anse des Cascades, un des plus beaux sites marin de l'île, faîtes une balade sur le sentier du Gros Piton, assistez aux retour des pêcheurs. Vous ne repartirez pas sans avoir photographié l' église Notre Dame des Laves à Piton Sainte-Rose, la plus renommée de l'île, souvenir d'une coulée de lave lors d'une éruption, une nuit de 1977.
Recommandations : Les coulées successives qui ont atteint l’océan dans le Grand Brûlé ont conduit l’ONF à aménager parallèlement à la côte, un sentier reliant les pistes forestières descendant vers la mer. Découvrez en toute prudence cette côte, d’une beauté sauvage, elle rallie la Pointe du Tremblet. Le sentier est étroit et sous vos pieds des dalles de lave, un tracé encombrée de racines et noyée dans les fougères. La vanille prospère dans le sous-bois de goyaviers. Un panneau rappelle qu’il s’agit d’un domaine cultivé. Regardez mais ne touchez pas et surtout ne pratiquez pas la cueillette.