-A +A

Un p'tit tour aux marchés

Marché de Saint-PauL

Les senteurs, saveurs et couleurs des marchés de La Réunion

A deux, en famille, entre amis, programmez un petit tour dans les marchés de l'île, une flânerie colorée et parfumée au cœur de la vie réunionnaise.  
Le grand marché couvert de Saint-Denis (ouvert tous les jours sauf le dimanche). Le petit marché couvert (tous les jours) est un concentré de la vie réunionnaise : épices, fleurs, fruits, légumes, volailles, "boucané" (viande fumée) ainsi que l'artisanat - marmites, paniers, Kalou/pilon pour préparer le "rougail", le condiment qui accompagne le cari - on trouve de tout !
N'hésitez pas à demander conseil pour choisir les bons produits, les Réunionnais se feront un plaisir d'aider le "zoreil" (métropolitain) décontenancé par l'embarras du choix ! Ne manquer pas le marché forain du Chaudron à Sainte-Clotilde les mercredis et les dimanches matins.
 
Les marchés de Sainte-Suzanne ou de Sainte-Marie : ombragés et conviviaux, ils sont idéaux si l'on veut flâner.
Le marché en plein air de Saint-Paul, sur le front de mer, les vendredis et samedis, est sans doute le plus fréquenté par les touristes : il faudra venir tôt ou marcher un peu si l'on n'a pas pu se garer à proximité. Prévoir aussi les précautions d'usage contre le soleil. Ici aussi, on trouvera fruits, légumes, épices, produits à base de géranium en direct des producteurs (à ramener impérativement, la petite fiole d'huile essentielle qui se transformera de retour à la maison en madeleine de Proust, aussi efficace qu'une photo de voyage !), des gousses de vanille...
L'idéal est de goûter aux spécialités de la cuisine créole sur place, soit dans les restaurants, soit dans les snacks : "bonbons piments" (petits beignets salés), "bouchons" (bouchées fourrées cuites à la vapeur), "achards" (légumes marinés) accompagnés d'une "Dodo" (la bière locale, à consommer avec modération). Toujours en bord de mer les dimanche matins, le marché de l'Ermitage à Saint-Gilles-les-bains : idéal avant une journée à la plage !
 
A Saint-Pierre, pas besoin de chapeau pour se protéger du soleil : le marché est couvert. Il s'agit d'ailleurs d'une des fiertés de la ville, labellisée Ville d'Art et d'Histoire depuis l'année 2000 : la structure métallique principale de ce qui était alors nommé le bazar est antérieure à 1863. On trouvera ici, de l'artisanat "péi".
Si l'on se trouve à Cilaos le dimanche matin, il faut impérativement "bat'karé" (se promener) au petit marché : charmant et convivial, il est cerné des majestueux remparts du cirque. On y trouvera par exemple du miel, des savons, du vin local, des bocaux de confitures... Et comme partout, des étals où l'on pourra trouver différents types de cari, servis dans des barquettes avec une dose généreuse de riz et de "grains" (pois, lentilles), de "brèdes" (parties feuillues des végétaux cuits à la manière des épinards), de sauce pimentée : à consommer avec modération, à moins que l'âme réunionnaise, échappée des marchés, ne se soit emparée de vous !
 

Commentaires

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

La Réunion

ile spectacle sur laquelle j'ai travaillé deux ans ma mémoire et restée vive et très agréable.
Je me souviens de repas à Bras panon chez une dame cuisinière avec rhum a volonté.......