Le Piton de La Fournaise vous fait part de la naissance de Piton Kalla et Pelé et de Piton Kei Aki

Eruption du 30 octobre 2015
Nouveautés

Publié le 03 novembre 2015

- Piton Kei Aki, sorti de terre lors de l’éruption du mois de mai 2015, nom donné en hommage au scientifique japonais décédé accidentellement au Tampon,10 ans, jour pour jour avant l’éruption du mois de mai.
- Piton kalla et Pelé, s’est créé au cours de l’éruption du 24 août dernier. Son nom fait référence à Grand-mère Kalle (ou granmèr Kal), personnage légendaire de La Réunion et à la déesse hawaïenne du feu, de la danse et des volcans.

Le baptême de ces nouveaux-nés a eu lieu au Piton de La Fournaise, site emblématique de l’île de La Réunion, espace naturel majeur du Parc national et du Bien du patrimoine mondial. Un moment inédit pour La Réunion, la célébration s’est déroulée au bord du rempart de l’enclos du côté du piton Rouge, en présence du Président du Parc National de La Réunion, du Président de l'Observatoire volcanologique de La Réunion, du Président de l’île de La Réunion Tourisme, et du représentant de l’Office National des Forêts.
A noter que le dernier piton baptisé est le piton Tremblet formé suite à l’éruption de 2007.

En maître de la Terre, de la nature, le volcan du Piton de la Fournaise ne dort que d’un œil depuis le début de l’année 2015. Entre calme, réveils, explosions, projections et coulées de laves magiques, le volcan fascine encore et encore. Il a choisi, en ce jour exceptionnel, de rejouer une partition haute en couleurs et s’est invité à la cérémonie pour séduire les visiteurs. Une nouvelle éruption avait débuté à quatre heures du matin le 30 octobre, l’activité était concentrée sur le cône, à proximité du cratère Rivals, dans la partie sud-ouest de l’enclos Fouqué. Un réveil de courte durée puisque le volcan s’est rendormi, le samedi 31 octobre 2015, dans l’après-midi. Entre épisodes d’accalmie et de regain d’activité, la Préfecture de La Réunion maintient l’alerte 2.2 du dispositif Orsec (éruption en cours dans l’enclos).

Pour rappel, la première phase de l’éruption du 24 août avait pris fin le 18 octobre, longue de 56 jours. Après quatre jours d’arrêt, l’activité avait repris brièvement le 22 octobre ; en quelques heures, la lave avait à nouveau rempli le fond du cratère, mais le volcan s’est rendormi en moins de 48 heures le samedi après-midi.