Le papangue : dernier rapace de La Réunion

Zoom sur

Publié le 14 décembre 2016

A l’île de La Réunion, les espèces les plus remarquables et les mieux protégées sont les oiseaux qui peuplent tant les Hauts que les Bas de l'île. En randonnée dans les sentiers, en balade à travers les forêts primaires ou sur le littoral, vous aurez l’occasion de croiser des oiseaux péi : tec-tec, oiseau la vierge, merle, bélier et bien sûr le papangue. 

Le papangue, est l’oiseau la plus emblématique de l’île de La Réunion. Ce busard à l’envergure impressionnante est l’unique rapace de La Réunion. En vol, le mâle se distingue aisément par son plumage blanc et le bout des ailes noir ; tandis que la femelle est brune, légèrement plus claire avec une tâche blanche à la base de la queue.

Toutes ailes déployées, le papangue dévoile toute sa majesté et mesure jusqu’à 1,20 mètres. On l’aperçoit souvent planant au-dessus des ravines. Il vit sur les pentes moyennes entre cinq cent et deux mille mètres d’altitude, mais peut être vu dans les zones urbaines. Ce prédateur se nourrit de petits mammifères et d’oiseaux… Il est surnommé « papangue, voleur poule » car il s’en prend parfois aux poules et aux pigeons. Cette espèce est aujourd’hui protégée et intègre le club des oiseaux les plus rares du monde, et vient s’y inscrire aux côtés du tuit-tuit (merle blanc).

Sarah Caceres, Jean-Noël Jasmin et Olivier Payet, trois photographes passionnés de la nature réunionnaise et du papangue en particulier, ont publié un ouvrage exceptionnel sur cette espèce endémique et emblématique de La Réunion. Intitulé « Papangues, rapaces de La Réunion », ce livre offre deux cent pages illustrées de trois cent belles photos, originales et spectaculaires, des textes informatifs et de vulgarisation liés à la protection de cette beauté péi