Golden Moustache : l'interview poilante !

Golden Moustache - Le trésor de la Buse
Zoom sur

Publié le 03 juillet 2015

Après le tournage de leur dernier court-métrage à l’île de La Réunion, c’est au bord d’une piscine et profitant d’un repos (bien mérité !) sous le soleil de l’hémisphère Sud, que le collectif Golden Moustache nous a accordé une interview, quelque peu exclusive ! Julien Josselin (co-auteur et comédien), Valentin Vincent (co-auteur et comédien), Adrien Menielle (co-auteur et comédien) et FloBer (comédien), accompagné de Stephan Carlod (réalisateur et chef-opérateur), reviennent sur leur aventure réunionnaise, à la recherche du « Trésor de la Buse ».


Cela fait un peu plus de deux ans que la team Golden Moustache sévit sur le web comme trublions de l’humour 2.0. Mais qu’est-ce qui se cache réellement derrière cette moustache dorée ?


Golden Moustache est une chaîne d’humour contenant des vidéo exclusives rappelle celui qui est un peu le papa du groupe Adrien Menielle. Le collectif fait des ravages sur le web via son site Internet et sa chaîne YouTube depuis près de trois ans maintenant. « Mais le site a évolué ! » lance-t-il. Aujourd’hui il s’apparente davantage à une plateforme d’humour avec des articles écrits, c’est « le centre névralgique » de ce qui se fait en termes d’humour.  Leur objectif : centraliser les vidéos humoristiques afin de proposer à leur public, un panel de ce qui se fait de mieux en la matière.
Un projet ambitieux pour les YouTubeurs, mais avec une équipe qui compte « 8 à 230.000 personnes », Golden Moustache est une grosse machine qui n’a pas froid aux yeux !
 

L’équipe est arrivée à La Réunion le lundi 20 avril dernier pour une semaine de tournage. Qu’ont-ils pensé de l’île ?


Pour FloBer, le Monsieur Optimiste du groupe, « tout s’est bien passé, […] les paysages sont magnifiques ! On a tourné un vrai petit film. Pour nous qui avons grandi  avec des comédies d’aventure, c’est plaisant ». A travers Stephan Carlod, c’est l’œil de lynx du professionnel qui parle : « peu importe où on allait, c’était tout de suite beau. La diversité des paysages c’est vraiment le point fort du tournage ». Un élément sur lequel s’accorde Valentin Vincent pour qui « les décors naturels sont assez fous » et qui a vécu sur place une expérience « nouvelle et hyper rafraîchissante ». Et Julien Josselin, les yeux espiègles, d’ajouter que cette « histoire d’aventure est idéale avec ces décors. On a vraiment pu se lâcher ! ».
Leur meilleur souvenir restera le tournage sur le site du volcan et notamment à la Plaine des Sables et au cratère Commerson : à l’unanimité, « surréaliste et impressionnant » !

Au final, c’est une vidéo d’une douzaine de minutes qui est prévue. Quel est le pitch ?


« Le trésor de la Buse » est un film d’aventure avec comme point de départ deux amis qui sont en vacances à l’île de La Réunion. Après avoir vu un reportage à la télévision, sur l’histoire du pirate Olivier Levasseur alias la Buse, les deux compères décident de partir en quête de son magot, estimé à plus de 3 milliards d’euros, qui est caché quelque part dans l’île. Le hic : l’un d’entre eux veut partir à l’aventure, alors que le second ne cherche qu’à s’amuser et à profiter de ses vacances à tout prix. De situations rocambolesques en dialogues absurdes, ils découvrent les décors multi-facettes de l’île et partent à la rencontre de personnages pour le moins singuliers.
 

Le succès de Golden Moustache tient dans le fait que le collectif réussit à capter et à parler à toute une classe d’âge et à toute une génération. Mais qu’attendent-ils de cette nouvelle vidéo ?


Julien Josselin rappelle que Golden Moustache tend à produire des vidéos de plus en plus longues. Ils ont vu là, l’occasion de tourner une vidéo de ce type. « Les gens ont l’habitude de voir des vidéos tournées à Paris. Avec ces décors atypiques, c’est un chouette cadeau pour nous et notre public », souligne FloBer. La vidéo, qui comporte une fin ouverte, pourrait donner lieu à un spin-off avec des personnages plus définis : à suivre de près !
 

Et s’ils n’avaient qu’un seul mot pour décrire l’île de La Réunion ?


La voix retentissante de Julien Josselin lâche un grand « oui ! », alors que Valentin Vincent propose un « splendide » à la Jim Carrey dans The Mask. Pour Adrien Menielle c’est vers « totoche » ou « tantine » que son cœur penche, deux mots créoles qui signifient respectivement « waouh » et « fille ». Quant à FloBer c’est le « bouchon », cette petite spécialité culinaire locale qui se déguste à l’apéritif, qui a retenu toute son attention.
 

Place à l'humour de Golden Moustache avec cette vidéo inédite tournée à l'île de La Réunion ! A partager sans modération !