Faut Pas Rêver à La Réunion : au cœur de l'île intense

Faut Pas Rêver à La Réunion
Zoom sur

Publié le 25 septembre 2017

L’aventure commence dans les airs, à bord d’un drôle d’engin. "C’est un gyrocoptère, l’ancêtre de l’hélicoptère. On y est comme sur un tapis volant". Johnny, le pilote, vante les mérites de son appareil pendant que Philippe goûte les paysages. La nature s’y révèle, intacte, puissante, presque inaccessible. A l’image du cirque de Mafate, que l’on ne peut atteindre qu’à pied ou par les airs. L’homme y vit pourtant, comme Jean-Yves, propriétaire d’un gîte. Et ce matin, c’est l’heure du ravitaillement. Deux tonnes de matériels et de vivres qui auraient transité à dos d’homme il n'y a pas si longtemps. "Mafate, c’est une île au cœur de l’île. Je l’ai quittée à l’âge de 16 ans pour apprendre mon métier de cuisinier en France métropolitaine. Mais je ne me vois pas vivre ailleurs, même si c’est parfois compliqué".

Ils sont comme ça, les Réunionnais : attachés à leur terre, quitte à vivre isolés. Heureusement, ils peuvent compter sur des anges gardiens, prêts à intervenir à tout moment. Il y a Azélie, l’infirmière de Mafate. Christophe et Jean-Michel, les gendarmes de haute montagne. Des protecteurs discrets mais efficaces.

La Réunion est une terre d’exception. Ses reliefs lui ont permis de conserver une nature comme au premier jour. C’est moins vrai pour son littoral mais certains s'emploient à le protéger à tout prix. Comme Claire, scientifique pour Kélonia, un observatoire des tortues marines. Avec elle, Philippe plonge au contact des tortues pour les photographier dans le but de les inventorier.

Au même moment, un groupe d’ornithologues part en expédition sur les contreforts du Piton des Neiges. Ils se sont mis en tête de sauver l’un des oiseaux emblématiques de La Réunion : le pétrel de Baraud.

Ils sont comme ça les Réunionnais : amoureux de leur île et de ses richesses. "J’ai eu le coup de foudre à l’âge de 15 ans et depuis, je passe mon temps à l’analyser". Dans un demi-sourire, Aline, la directrice de l’Observatoire volcanologique, avoue à Philippe Gougler sa passion pour le Piton de la Fournaise. Ils sont en route pour le cratère principal qui, ce matin encore, donne des signes de nervosité. Pourtant, une fois posés au sommet, tout semble calme. "Il faut se méfier des apparences" jubile Aline. En 2016, le volcan avait offert un spectacle exceptionnel comme en raffolent les Réunionnais. Et pour la première fois, Aline accède au cœur du cône éruptif. Vingt mètres de haut, un chaos impressionnant et le sol qui, par endroits, affiche encore 150° de température. "Bienvenue au cœur de la Fournaise !". A ses côtés Philippe savoure l’instant avant de partir découvrir une merveille enfouie sous terre pendant 23.000 ans : un tunnel de lave découvert accidentellement il y a trois ans. La fin d’un périple, à couper le souffle !

Faut Pas Rêver "La Réunion, au cœur de l’île intense"

Présentation : Philippe Gougler
Rédaction en Chef : Hervé Arduin/ Mathilde Faivre
Réalisation : Adrien Soland
Production : France Télévisions/ Faut pas rêver
Durée : 110 min
Reportages inédits :
  • Les anges gardiens de Mafate
Un reportage de Marie-Agnès Suquet et Bertrand Rubé
Une production L2 Films 2017
  • Le mystère des pétrels
Un reportage de Pascal Vasselin
Une production L2 Films 2017
  • Cavadee, la fête tamoule
Un reportage de Marie-Agnès Suquet et Bertrand Rubé
Une production L2 Films 2017

 

Retrouvez Faut Pas Rêver "La Réunion, au cœur de l'île intense" ce lundi 25 septembre 2017 à 20h55 (France métropolitaine) sur France 3.