Dipavali : la culture hindoue illumine l'île de La Réunion

Dipavali - © IRT/ L. Ghighi
Evénements

Publié le 24 octobre 2016

Du mercredi 26 au dimanche 30 octobre 2016, l'île de La Réunion s'illumine à l'occasion de la 27e édition du Dipavali, la Fête de la Lumière. Evénement d’origine hindoue, il symbolise le passage de l’obscurité à la lumière. Durant cinq jours, les couleurs éclatantes de l'Inde illuminent l'île intense : la Mêla indienne, des spectacles de danses traditionnelles et bollywoodiennes, le Holi, le défilé de chars indiens, le feu d'artifice... Préparez-vous à vivre un événement culturel haut en couleur !

Héritage culturel venu d'Inde, le Dipavali est commémoré chaque année, entre octobre et novembre, à l'île de La Réunion. Symbole de la victoire de la lumière sur les ténèbres, du bien sur le mal, la Fête de la Lumière entérine la culture tamoule de La Réunion et de l'océan Indien depuis plus de 25 ans. Ce sont plus de 20.000 personnes qui se pressent chaque année pour assister à cette manifestation d'envergure, unique au niveau national.

Evénement culturel exclusif à l'île de La Réunion, la Fête de la Lumière est soutenue par l'Île de La Réunion Tourisme (IRT), partenaire de cette 27e édition du Dipavali à travers la venue d'un journaliste indien. Brajendra Nath Singh travaille pour le groupe Indo-Asian News Service (IANS) qui représente plus de 300 médias - journaux, sites Internet, chaîne tv - en Inde, en Asie du Sud et dans les régions du Golfe. Toutes les festivités du Dipavali 2016 seront immortalisées à travers ses reportages quotidiens diffusés dans des centaines de supports : un coup de projecteur exceptionnel sur l'île intense à l'occasion de la Fête de la Lumière !
 

La Fête de la Lumière à l'île de La Réunion


Le jour du Dipavali, tôt le matin, les fidèles prennent un bain avec de l'huile de sésame, portent des vêtements neufs, se rendent au temple et prient. Pour célébrer cette journée, temples et maisons se parent de milliers de petites lampes à huile, guirlandes électriques et bougies, afin de commémorer la victoire du bien sur les ténèbres.

A cette occasion, Saint-André ouvre les portes d'un village aux mille et une saveurs dès le mercredi 26 octobre : la Mêla indienne. Sur place, plats typiques, pâtisseries et boissons distillent leurs parfums au détour des allées du parc du Colosse. Plus de 55 exposants seront présents dans le village éphémère pour vous faire découvrir la peinture, la bijouterie ou encore la maroquinerie aux accents indiens. Le Dipavali est également l'occasion de profiter des spectacles colorés de danses traditionnelles indiennes et de danses Bollywood. Samedi 29 octobre, ne manquez pas le défilé et son cortège de chars luminescents, le spectacle entre danse et théâtre sur le podium ainsi que la magie du feu d’artifice qui viendront clôturer en beauté le Dipavali. Le dimanche 30 octobre, le Holi dispersera ses pigments de couleurs parmi les participants de tous âges: le vert pour l'harmonie, l'orange pour l'optimisme, le bleu pour la vitalité et le rouge pour la joie et l'amour. 

 


En Inde, le Dipavali est une fête nationale.


Traditionnellement dans le sud de l'Inde, une légende raconte le triomphe du Dieu Vishnou sur le démon Naragassuran. Dès lors, ce jour est célébré pour honorer la volonté du Dieu Vishnou et ainsi rappeler la disparition du mal et le triomphe de la justice. 

Au Nord de l'Inde, la commémoration est basée sur l'épopée du Ramayana. Après quatroze ans d'exil, Rama libère sa bien-aimée Sita. Accompagnés de Lakhsmana, ils rejoignent ensemble le royaume d'Ayodhya, où ils sont accueillis par le peuple et par la lumière émanant de rangées de lampes.