A cheval dans la pandanaie

Randonnée équestre à la Plaine des Palmistes.

https://youtu.be/Bu0LXZ6S5dg
Francois de la Ferme des Cascades

Rencontrez François

Qui vous emmène à cheval, à la découverte d'un espace naturel exceptionnel et méconnu.

  • La Réunion c'est: Gayar !
  • Ta journée idéale: Commencer par m’occuper de mes animaux le matin, accueillir du monde pour causer et rigoler ensuite, et enfin, les voir repartir avec le sourire.
  • Ton site préféré: Les endroits secrets que je découvre au hasard de mes balades. Mais chut, ils sont secrets !
  • Ta passion: Le cheval.
  • Ton plat préféré: Je suis plutôt dessert ! Un bon gâteau patate ou une salade de fruits péi, avec une goutte de liqueur Marie Brizard.
  • Ton artiste préféré: J’aime Ti Fok et Alain Peters...et aussi les Rolling Stones !
a cheval dans la pandanaie

Il était une fois dans l'Est

C’est au pied des cascades de la Plaine des Palmistes que François nous accueille dans sa ferme équestre, pour une journée 100% nature. 
 
Le soleil est au rendez-vous ce matin et François affiche un large sourire : “ça va être une belle balade”, annonce-t-il. Chapeau de cow boy vissé sur la tête, il attelle les chevaux, et nous faisons connaissance avec nos montures, Luna, Lady D, Surprise ou encore Julie. “Ce sont des Irish Cob, précise François. Ces chevaux sont connus pour être à la fois forts et très doux. C’est pour ça qu’ils sont parfaits pour les balades avec des cavaliers même débutants”. C’est le moment pour moi de grimper sur Luna, magnifique avec sa robe pie et ses longs crins, caractéristiques de la race. Bien assise sur ma selle, je me sens tout de suite en confiance, et prête à partir à l’aventure. 
 
La balade débute aux abords de La Porte des Cascades, sur des petits chemins communaux, puis, nous traversons un champ, et le décor change radicalement. Ça y’est : nous sommes en pleine nature. Le sol se fait de plus en plus humide, et la végétation est de plus en plus dense. Les chevaux se frayent un chemin parmi les branches et les feuillages, ce qui donne vraiment l’impression que nous découvrons un endroit encore inexploré. 
 
Nous faisons des pauses régulières pour que nos montures puissent boire et manger, et François en profite pour nous partager ses connaissances sur l’île. “Nous sommes au pied du Morne de Saint-François, et c’est ici que vous pouvez voir des vestiges du volcan des Alizés. Les scientifiques pensent que ce volcan serait, avec le Piton des Neiges, à l’origine de la naissance de La Réunion”, détaille-t-il. Nous continuons notre balade à travers une végétation dense, parsemée d’orchidées, jusqu’à arriver à un magnifique point de vue. 
 
Vue panoramique sur la pandanaie et la côte Est
Devant nous s’étend la fameuse “pandanaie”, une sorte de marécage unique au monde de près de 400 hectares. “Cet endroit tire son nom du “Pandanus”, le nom scientifique de tous les pimpins ou vacoas de l’île. La particularité de cet endroit, c’est la présence du Pimpin des Hauts, aussi appelé Pandanus montanus”, précise François. Avec ses feuilles ondulées, le Pandanus montanus se distingue en effet des autres vacoas que l’on croise dans les bas, et qui sont notamment utilisés pour la vannerie. L’endroit abrite aussi toutes sortes de plantes, d’oiseaux, d’insectes ou encore de lézards endémiques et protégés.

“Un ancien maire avait souhaité défricher toute cette zone pour l’agriculture, mais l’accès est tellement compliqué que personne n’est venu. Et heureusement ! Car on trouve notamment près de 60% des orchidées de l’île, dont des espèces extrêmement rares. Nous essayons de faire en sorte que l’espace reste protégé”, confie François. La zone, hors du parc national, fait ainsi l’objet d’un arrêté préfectoral de protection du biotope depuis janvier 2011. 
 
Toutes ces découvertes nous ont ouvert l'appétit. De retour à la ferme, Sylvie nous attend pour le repas du midi. L’agricultrice nous a préparé sa spécialité : un cari poulet au vin de goyavier. Le petit fruit rouge est aussi à l’honneur pour le dessert, avec des gelées, pâtes et confitures. On se régale ! François et Sylvie en profitent pour nous raconter des anecdotes concernant leurs vies d’agriculteurs. Ce repas typique, dégusté directement à la ferme, est la manière idéale de conclure cette belle journée dans les Hauts.

Une activité sportive adaptée aux débutants
La découverte d’un espace naturel exceptionnel et préservé
Un déjeuner à la ferme à déguster des plats créoles typiques
  • Ferme equestre La Porte des Cascades
  • Ferme equestre La Porte des Cascades
  • Plaine des Palmistes
  • _1270280_dxo.jpg
  • _1270307_dxo.jpg
  • _1270372_dxo.jpg
  • _1270485_dxo.jpg
  • _1270459_dxo.jpg