L’Est, particulièrement verdoyant, couvre plus de la moitié du périmètre inscrit par le Patrimoine mondial (UNESCO). L’été, les rivières et les bassins sont depuis toujours des lieux de détente, de baignade rafraîchissante et de pique-nique, appréciés de tous.

Paradis des eaux-vives

De multiples activités vous permettent de découvrir des parcours adaptés à votre niveau. Canoë-kayak, rafting, canoraft, kayak jump, pirogue, randonnées aquatiques…Tout un programme !

L’Est vous propose aussi de nombreuses promenades dans les forêts primaires et tropicales, en particulier la balade mythique de Takamaka, vallée qui longe la tumultueuse rivière des Marsouins. La randonnée à Grand Étang, étang volcanique, dans un site sauvage vous permet d’observer de nombreuses espèces d’oiseaux, en particulier le papangue à la recherche de petits rongeurs. La rivière du Mât se prête aussi à des randonnées à cheval ou en quad. Les rivières procurent aux pêcheurs maintes satisfactions et, en saison, vous pouvez rester des heures à regarder les pêcheurs de bichiques poser leurs vouves pour capturer ce précieux alevin, base d’un savoureux cari, servi notamment lors des fêtes de fin d'année.

De retour sur la côte, les rives de Bras-Canot, de la rivière des Marsouins et des vergers du Comptoir Mélissa , se parent de letchis, de longanis. La vanille elle se découvre à Bras-Panon. La canne à sucre, couvre la majeure partie de cette région. Vous pouvez visiter la sucrerie de Bois-Rouge en période de coupe et, les distilleries toute l'année. Le patrimoine culturel de l’Est, témoin du métissage créole et indien, est également riche et varié. Quelques édifices architecturaux ou cultuels chargés d’histoire vous ouvrent leurs portes : la maison Martin Valliamée, le temple du Colosse, le temple hindou de Beaufonds, l’église de Sainte-Anne, et le miracle de l’église épargnée par la coulée du volcan, Notre Dame des Laves à Sainte-Rose.