Le cirque de Salazie abrite les plus grands bambous de l'île, cultive le chouchou (christophine), le bibasse, les agrumes, la pêches et la banane. Salazie offre également des cascades dans une verdure luxuriante. Parmi elles, le Voile de la mariée qui évoque une légende tragique.  
La cascade tient son nom d'une histoire d'amour.
Il y a bien lontemps, un homme riche tomba amoureux d'une jeune fille issue d'un milieu modeste. Lfe père de cette dernière s'opposa à toutes relations entre les deux amoureux. Bravant son interdiction, ils décidèrent de se marier.
Fou de rage en apprenant cette union, le père de la mariée s'introduisit dans l'église où se déroulait la cérémonie. Muni d'un sabre, il voulait tuer ce gendre innacceptable.
Les époux s'enfuirent, mais la jeune mariée glissa et tomba de la montagne. Son voile dit-on se serait accroché le long de la paroi et aurait donné ce nom à la cascade.
On raconte aussi qu'il y a quelques années, le débit de la cascade était si important que la vapeur d'eau donnait un effet ressemblant étrangement à un voile.