L'île de La Réunion offre une nature exubérante et colorée, dotée d'étonnants paysages, d'une biodiversité exceptionnelle, de microclimats et d'une faune unique. Pendant votre séjour, profitez d'une balade en famille. Des sentiers marmailles, aux balades familiales dans les forêts, en bord de mer... Les enfants apprécieront la découverte des oiseaux exotiques !

Les oiseaux furent certainement les premiers habitants de l'île de La Réunion. Portés par les vents, ils ont élu domicile à La Réunion bien avant que le premier marin n'en aperçoive les rivages depuis son navire. De la faune terrestre des premiers jours, il reste moins d'une dizaine d'espèces d'oiseaux endémiques dont certaines sont en voie de disparition.
On peut observer les oiseaux sur la côte Est, dans les cirques, sur la côte Ouest, dans le Sud Sauvage, sur les hauteurs du Nord, et dans les plaines.

Plus près du littoral, il sera plus aisé de surprendre au-dessus des plages du Sud et de Grande Anse, un paille-en-queue, bel oiseau marin, le plus emblématique des oiseaux de l'île, au vol harmonieux qui se niche dans les falaises. La papangue domine les cieux dans les cirques. Le tec-tec, l'oiseau bélier (jaune), le cardinal (rouge), le bec-rose et le tuit-tuit (espèce menacée) qui accompagne souvent le randonneur dans les sentiers de la Plaine d'Affouches (au Colorado à La Montagne) et de la Plaine des Chicots (à la Roche Ecrite), au-dessus de Saint-Denis. 

En vous promenant dans les forêts de Bébour Bélouve (à condition de respecter certaines règles), il vous sera possible d'approcher, d'observer et même de photographier certaines espèces qui n'existent nulle part ailleurs qu'à La Réunion : l'oiseau la vierge (il vient à la rencontre de l'homme), l'oiseau blanc (il aime les arbres et les petits arbustes touffus et fleuris), l'oiseau blanc (oiseau à lunettes), le cardinal (au bord de la route forestière qui mème au gîte). 
D'autres espèces ont été introduites par l'homme au cours des derniers siècles : le mainate (ou z'aille blanc) au bec et aux pattes jaunes est visible auprès des cardinaux rouges, des tourterelles, des martins, des tisserins (ou béliers) et des moineaux de l'île.
Manque à l'appel, un oiseau devenu depuis sa disparition, l'emblème de la bière locale : le dodo blanc, également nommé "solitaire".
L'île ne compte aucun animal dangereux ou vénimeux. 

Un nouvel ouvrage vient de paraître sur le papangue, espèce endémique et emblématique de La Réunion  : « Papangues : les rapaces de La Réunion » de Sarah Caceres, Jean Noêl Jasmin, Olivier Payet. En vente dans les librairies de l'île.