Avec moins de 4 millions d’années d’âge géologique et à peine 4 siècles de peuplement, l’île offre au monde un spectacle d’une rare singularité.

Symphysanodon pitondelafournaisei
Ce beau poisson de 15 cm vit en pleine eau au-dessus des fonds vers 400 à 500 m. Une espèce similaire a été découverte dans les mêmes conditions après une coulée en mer d’un volcan à Hawaï.
(Dessin : Alain DIRINGER)

 

Neocentropogon barrieri
Découverte en 2007, cette petite rascasse de moins de 10 cm vit sur les fonds de 200 à 500 m où elle chasse à l’affût des crustacés et autres petits poissons.
(Dessin : Alain DIRINGER)

 

Syzygops lemagneni (femelle)
Ce petit curculionide mesurant entre 4 et 5 mm se rencontre sur les fougères arborescentes au-dessus de 1  000 m d’altitude, à la Plaine des Fougères de Sainte-Marie.
(Photo : Rémy LEMAGNEN)
 

 

Chromis durvillei
Découverte grâce aux coulées de laves de 2007, cette belle demoiselle de 9 cm se distingue de ses “cousines” du récif par ses grands yeux mieux adaptés à la faible lumière de son biotope, à moins 200 m dans les rochers.
(Dessin : Alain DIRINGER)

 

Dryophtorus sp.
Ce tout petit coléoptère d’un peu plus de deux millimètres, à l’allure très rustique, est en cours de description. Trouvé en 2008 dans du terreau à Takamaka au-dessus de 1  200 m d’altitude.
(Photo : Rémy LEMAGNEN)

 

Alpheus sp.
Cette magnifique petite crevette pistolet d’environ 3 cm a été repérée sur la côte ouest.
Elle vit dans un terrier en compagnie d’un gobie avec qui elle reste toujours en contact grâce à ses antennes.
(Photo : Alain DIRINGER)

 

Calidris melanotos
Ce Bécasseau tacheté a été observé pour la première fois à La Réunion en janvier 2008. 
C’est un limicole migrateur qui niche dans l’hémisphère Nord au-delà du cercle polaire arctique.
(Photo : Jean Michel PROBST)
 

 

Cossonus sp.
Cette nouvelle espèce d’environ 5mm se rencontre dans du terreau forestier, à la Plaine des Fougères de Sainte-Marie, vers 1  400 m d’altitude.
(Photo : Rémy LEMAGNEN)

 

Vous pouvez observer une faune étonnante à chaque détour d'une balade, d'un sentier.
On estime à 5.000 nombre d'espèces d'insectes dont seulement 2.000 sont réellement connues. On compte plus de 500 espèces d'araignées, 54 de mollusques, 21 de poissons d'eau douce et 9 espèces de crustacés. 
Portées par les vents ou les flots, la faune et la flore se sont fixées avant de faire souche ou de se transformer en véritables nouvelles espèces ; les endémiques de La Réunion.
Une faune unique : vous aurez tout le loisir d'observer aussi la faune qui se cache sur l'île, le gecko de Manapany ou le tuit-tuit, petit oiseau forestier qui vous accompagnera parfois lors de vos randonnées.