Joyaux de l’île de La Réunion, cirques, remparts et pitons ont vu leur inscription sur la liste des biens naturels du Patrimoine mondial être validée le 1er août 2010, par le Comité de l'Unesco. C'est une reconnaissance attendue et justifiée pour cette île européenne de l’océan Indien.

Territoire unique où la montagne fusionne avec la mer, où le relief tourmenté offre des paysages grandioses, où 30 % des espaces sont restés intacts depuis sa découverte, l’île de La Réunion confirme son statut de destination aux richesses exceptionnelles. Déjà en 2009, le Maloya, danse réunionnaise, était classé au Patrimoine culturel immatériel de l'humanité… C’est donc une nouvelle récompense pour l’ensemble des Réunionnais, amoureux de la nature, respectueux de ce patrimoine unique, fiers de leurs sites naturels et de leur identité.

Un gage de protection pour l’île de La Réunion, ses cirques et remparts…

Désormais, La Réunion a rejoint les destinations lauréates de ce prestigieux label dont le but est de " protéger les biens naturels et culturels de valeur universelle exceptionnelle contre la menace d’un monde en évolution rapide ". Espérons que l’île de La Réunion, ses Pitons, cirques, remparts et autres trésors naturels soient ainsi protégés pour longtemps…

Toutes les infos sur la candidature de l'île de La Réunion à l'Unesco sur le site du Parc National
La carte du Parc National sur ilela.re

A noter également l'inscription sur la liste des biens culturels, lors de cette session, de la Cité épiscopale d'Albi.