1. Quels lieux ou quelles expériences du tournage vous ont marqué à l’île de La Réunion ?

J’ai été particulièrement sensible au charme de la vieille maison créole à l’Etang-Salé, au bord de l’eau : un petit bijou face à la mer. J’ai aussi un excellent souvenir de la séance de yoga juste devant l’océan déchainé, lors de laquelle j’ai pu ressentir la puissance de la nature.
 
2.  Quel est le meilleur souvenir que vous gardez de votre tournage à l’île de La Réunion ?

Sans hésiter, la promenade en Méhari sur la route du littoral entre l’Etang-Salé et Saint-Leu. Je me souviens de ce grand sentiment de liberté.
 
3. Qu’avez-vous découvert que vous ne pensiez pas trouver à l’île de La Réunion ?

Je connais assez bien l’île de La Réunion, mais j’oublie à chaque fois la magie de cette mixité. La Réunion est un vrai carrefour culturel au coeur de l’océan Indien et la cohabitation est très sereine !
 
4. Pourquoi conseilleriez-vous l’île de La Réunion à l’un de vos amis ?

Je conseillerais l’île de La Réunion pour la diversité des expériences rencontrées. En une journée, on a l’impression de traverser 20 pays. Forêts primaires, hauts alpages, les pentes désertiques du volcan, le bleu de l’océan Indien, la fraîcheur au sommet du Piton des Neiges, le lagon pour les enfants et depuis la mise en place des filets, le retour du surf en toute sécurité. Tout est possible à La Réunion, on ne l’appelle pas l’île intense pour rien.