Au XVIIIe siècle, l’écrivain et botaniste Bernardin de Saint-Pierre comparait La Réunion à un petit continent en abrégé. A l’heure de l’exploration de Mars, on peut affirmer qu’elle nous transporte sur une autre planète. Paré au décollage ? Compte à rebours enclenché… Destination : le Piton de la Fournaise.

Des randonneurs futuristes

D’étranges engins à deux roues cheminent silencieusement en file indienne sur la Plaine des Sables, impressionnant désert rouge et ocre. Un prélude prometteur à la découverte du Piton de la Fournaise, le plus célèbre volcan de La Réunion : ce mastodonte toujours en activité culmine à 2.631 m. Pour un peu, on se demanderait comment ces petits véhicules parviennent à vaincre l’apesanteur. Et comment les astronautes respirent sans casque ni combinaison intégrale… Des conquérants de l’espace pilotant la dernière version d’Explorer ? Non, des promeneurs, curieux de nouvelles expériences, debout sur des gyropodes : des sortes de grosses trottinettes à moteur électrique qui avancent lorsque le conducteur se penche légèrement en avant sur le guidon. Vitesse de pointe : 20 km/ h. Mais ces randonneurs futuristes ne font pas la course… Ils viennent (re)découvrir les merveilles que réserve cet univers volcanique extraterrestre. Une fois atteint le Pas de Bellecombe, le Piton de la Fournaise s’offre aux regards subjugués. Puis l’expédition bifurque vers le Piton de l’Eau, le seul lac volcanique de l’île, dont elle entreprend le tour pour admirer la flore délicate et la géologie fantastique.

Autres découvertes

Le gîte Marmite Lontan et le gîte du Volcan servent, sur réservation, des repas traditionnels et accueillent les randonneurs pour la nuit. Un arrêt s’impose à la Cité du Volcan, à la Plaines des Cafres. Rouverte en août 2014, elle dévoile, aux visiteurs adultes et enfants, tous les secrets du Piton de la Fournaise, par une approche ludique et pédagogique, avec des installations innovantes et interactives.