L’île de La Reunion n’est pas une île exotique comme les autres, c'est une île tropicale au charme infini, une île française de l'océan Indien, aux multiples facettes touristiques, une terre d'événements. 

 

Eruption 2016

  • La seconde éruption de l'année 2016 a débuté le dimanche 11 septembre 2016, à 8h41, elle s'est achevée le dimanche 18 septembre à 4h18. Cette éruption, visible depuis le Pas de Bellecombe fut intense et mémorable pour les nombreux visiteurs qui s'y sont rendus. 
  Depuis 23h40 hier, il y a eu une augmentation très nette de l’activité sismique, c’est à la station d’observation du Château Fort que le plus haut signal de trémor a été mesuré par l’Observatoire volcanologique du Piton de La Fournaise.
Le plan Orsec prévoit une fermeture de l’enclos au grand public, le Préfet de La Réunion a décidé de mettre en œuvre la phase d’alerte 2.2 «éruption en cours dans l’enclos» du dispositif spécifique ORSEC volcan (voir ci-dessous)
 

Eruptions 2015

Le Piton de la Fournaise porte bien son nom et il est à la hauteur de sa réputation, le volcan est très actif en 2015. Allez à la rencontre de ce maître de la Terre, munissez-vous de votre appareil photo, pour revivre en images les moments uniques de votre escapade. Emotions garanties !

Retour en vigilance volcanique

Les données enregistrées par l’Observatoire Volcanologique du Piton de la Fournaise (OVPF), laissent apparaître une nouvelle mise en pression de l’édifice associée à des séismes sommitaux et profonds depuis la fin de la phase effusive. Une éruption reste possible dans les jours ou semaines à venir. Dans ce contexte, le Préfet a décidé de passer en phase de vigilance du dispositif spécifique Orsec* Volcan du piton de la Fournaise à compter du 17 novembre 2015 à 12h00.

Le Piton de la Fournaise en sommeil

L'Observatoire du volcan du Piton de la Fournaise enregistre depuis le samedi 31 octobre 2015 la fin de la troisième phase effusive, débutée le 30 octobre, qui avait conduit au passage en alerte de niveau 2-2 du dispositif spécifique Orsec" note la Préfecture. Dans ces conditions, le Préfet a décidé le passage en phase de sauvegarde à compter de 15 heures le mardi 3 novembre 2015.

Le Piton de la Fournaise s'active à nouveau le 30 octobre 2015.

Après une augmentation de l’activité sismique constatée par l’observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise, le volcan connaît une reprise de l'activité effusive.
Depuis 4h ce matin, l’activité s'est encore intensifiée pour devenir comparable à celle du samedi 24 octobre. L'activité se concentre au niveau du cratère formé lors de l'éruption débutée le 24 août, dans la zone du cratère RIVALS et donc visible du Piton de BERT.
En conséquence, le Préfet de la Réunion a déclenché ce jour à 7h30, l’alerte 2-2 du plan "ORSEC* Volcan" : éruption en cours.

Cette nouvelle activité volcanique, sans incidence sur la vie locale, offre un spectacle unique à ses visiteurs qui peuvent l'observer en toute sécurité depuis les abords de l'enclos.


Le Piton de la Fournaise fait son grand retour

Il est entré en éruption, pour la quatrième fois de l'année, le lundi 24 août 2015 à 18h50, après une crise sismique relativement courte. Il assure le spectacle de tous les côtés, l'éruption est située au nord nord-ouest du cratère Bory et est visible du Piton de Bert mais également du Pas de Bellecombe.

Jamais deux sans trois !

A J-1, du 5ème anniversaire des paysages exceptionnels et des phénomènes naturels inscrits au Patrimoine mondial par l'Unesco, le volcan du Piton de La Fournaise offre aux visiteurs son spectacle en cadeau.

Le Piton de la Fournaise est entré en éruption le vendredi 31 juillet 2015 à 9h55. Selon l'Observatoire volcanologique, l'éruption est située au Nord-Est du Dolomieu au niveau du cratère Faujas. Pour une plus belle vue de l'éruption, pour admirer ce spectacle grandiose, le jaillissement des laves grises, rouges, orangées ; direction le Piton Partage (une demie-heure de marche) depuis le Pas de Bellecombe.

En 2015, la première éruption avait débuté le 4 février pour s'achever le 16 février, la deuxième avait commençé le 17 mai pour se terminer le 31 mai. Après trois jours de spectacle, depuis le 31 juillet, la troisième éruption s'est terminée le dimanche 2 août 2015 à 11h15.

Conseils vacances :
Observer l'éruption en toute sécurité.

L'éruption du Piton de La Fournaise du 17 mai 2015 et celle du 4 février 2015

C’est bien normal qu’on lui fasse tant d’honneur : il figure parmi les volcans les plus actifs au monde, avec en moyenne une éruption tous les neuf mois. Le Piton de la Fournaise est entré en éruption le dimanche 17 mai 2015 à 13h45 et a retrouvé son calme le samedi 30 mai 2015 à 20h50.
C'est la deuxième de l'année 2015, elle s'était déjà réveillée le merdredi 4 février 2015, le phénomène avait duré jusqu'au lundi 16 février 2015.
 

L'éruption du Piton de la Fournaise du 21 juin 2014


Le Piton de la Fournaise a le sens du timing… Le célèbre volcan réunionnais, premier site touristique de l’île et situé dans la zone classée Patrimoine mondial par l’Unesco, s’est réveillé en pleine nuit après quatre ans de sommeil, le 21 juin 2014. On ne pouvait pas rêver plus merveilleux feu d’artifice pour une fête de la musique ! Un moment magique… Le cracheur de feu gigantesque a failli être ponctuel pour un autre rendez-vous important : l’ouverture de la Cité du Volcan, le 5 août. A six semaines près, on ne va pas pinailler ! Surtout que son horloge à lui est calée sur 500.000 ans d’existence ! Il a donc participé au teasing et fait son show en avant-première, pour inciter les curieux à visiter le nouveau musée qui lui est consacré.

Celle de juin est partie de son flanc Est, à l’intérieur de l’Enclos Fouqué, cette immense caldeira ou dépression en forme de fer à cheval, qui mesure 9 km de large sur 13 km de long. Il a fallu fermer tous les sentiers balisés donnant accès à l’enclos dans sa partie haute. Des mesures de précaution habituelles qui n’interdisent, en général, la zone au public que les premiers jours de l’éruption, le temps que l’activité se stabilise. Mais les coulées de lave sont visibles lors d’un survol en hélicoptère ou en ULM, pour un moment inoubliable, ou bien de plus loin, depuis le littoral, par exemple du Grand Brûlé et de Bois Vert.

Des éruptions surveillées

Ces phénomènes sont très étudiés et surveillés par les scientifiques et par l’observatoire volcanologique qui effectuent en permanence des mesures et peuvent donc prévoir les éruptions, des semaines à l'avance. Si besoin, un plan de secours est lancé pour les randonneurs et les habitants des villages au pied du Piton de la Fournaise, au Sud-Est de La Réunion. Les dernières fois où les dégâts ont été les plus importants sont espacées de trente ans. En 1977, la lave a dévasté Piton Sainte-Rose et s'est arrêtée au seuil de l'église Notre Dame des Laves : un miracle ! En avril 2007, une énorme éruption a expulsé 120 millions de mètres cubes de roche en fusion. Les coulées ont emporté la Route Nationale 2, qui longe le bord de mer au niveau du village du Tremblet, entre Sainte-Rose et Saint-Philippe. Et ce n’est pas tout ! Dans l’atmosphère ont été libérées des émanations de soufre et des pluies de cendres et de cheveux de Pelé : rien à voir avec le fameux footballeur, ils font référence à la déesse hawaïenne du feu et des volcans, Pélé. Il s’agit de filaments aussi cassants et tranchants que le verre, formés lorsque les gouttes de lave sont emportées par le vent et s’étirent comme des aiguilles. Conséquence de l’éruption de 2007 : il a fallu reconstruire la RN 2 ; et le cratère Dolomieu, qui est le cœur du volcan,s’est effondré d’environ 300 mètres sur son sommet, transformant la morphologie du Piton de la Fournaise.

Affaire à suivre !