Accès : cette route est la seule à traverser l'île du Sud-Ouest à l'Est entre les cirques et le volcan.
En partant du Sud, la Route des Plaines relie Saint-Pierre à Saint-Benoît en 58 kilomètres en passant par les Hautes Plaines et donc le col de Bellevue.
En partant de l'Est, entre Saint-Benoît et Saint-Pierre, vous traversez successivement des champs de canne à sucre, de pandannais et des forêts de montagne pour atteindre parmi quelques pitons volcaniques, les hautes plaines dénudées. De là, elle chemine vers le littoral Sud-Ouest, plus sec.
Cette route permet l'accès véhiculé vers le sommet du volcan du Piton de la Fournaise et au massif forestier de Bébour Bélouve.

Recommandations : se munir d'un lainage, d'un coupe vent imperméable, très tôt le matin ou le soir à la tombée de la nuit, les températures sont fraîches et peuvent descendre jusqu'à moins de zéro° C, et la brume est présente. Quand le soleil se lève tranquillement sur les terres givrées, c’est le dépaysement total sur une île tropicale.
Avant de partir en randonnée, consultez la rubrique "conseils vacances" du site www.reunion.fr
  • La Cité du volcan

    La Plaine des Cafres s'étend sur 15km de la sortie du Tampon à Bourg-Murat. Les bourgs qui jalonnent la nationale : le Dix-Septième, le Vingt-troisième, le Vingt-quatrième... désignent la distance à laquelle chaque village se trouve de la mer. Vous êtes aux portes du volcan, le Piton de la Fournaise est un élément incontestable du patrimoine naturel de l'île. Aussi un arrêt s’impose et faîtes honneur à la Cité du volcan, vous découvrirez les secrets du volcan.



     
    Des activités à travers un paysage alpin
    A la Plaine des Cafres, la fraîcheur revigorante s’y prête aux randonnées vers Grand Bassin, Bois Court, Notre Dame de la Paix, Piton des songes… ou aux balades vers la Grande Ferme.  Vous vous évadez à travers des pâturages et des champs à perte de vue à pied, à cheval, à vélo. Le décor champêtre invite à l’écotourisme (des circuits y sont organisés). Au fur et à mesure, sur votre parcours, les prairies laissent place aux brandes moussues, aux bois de couleurs, aux cryptomerias, aux forêts primaires.
     
    La Plaine des Palmistes
    En continuant sur la natioanle 3, vous descendez vers l’Est de l'île. Faîtes une halte à la Plaine des Palmistes, ce village est un havre de douceur. A l'entrée de la ville, une étape découverte de l'artisanat "péi", du patrimoine et de la flore réunionnaise, s'impose au Domaine des Tourelles. Ce domaine, classé monument historique, abrite également un point d'accueil touristique, un salon de thé pour une pause gourmande créole. 
    Découvrez "La Pandanais", milieu unique au monde qui réunit des espèces endémiques de La Réunion. La Route des Plaines est un vrai mélange de beauté sauvage et de couleurs, moderne et facilement praticable.
    Le chemin de la Petite plaine vous conduit vers la forêt vert émeraude de Bébour Bélouve.
     
    Des produits du terroir
    Des hébergements de charme, des restaurants authentiques, des tables d’hôtes vous accueillent en toute convivialité. Vous dégusterez des savoureux produits du terroir : des caris au feu de bois, des fromages à l'ail, au gingembre, au combava, aux goyaviers...
    Des animations rythmeront vos sorties nocturnes au cabaret Pat'Jaunes. Vous découvrirez La Réunion d'autrefois en musique, en histoire, le temps d'une soirée.
La route offre sur son parcours des panoramas d'exception vers des paysages et des milieux naturels intégrés pour leur grande valeur au coeur du parc national et au Bien du patrimoine mondial. Elle est ponctuée de deux villages créoles, témoins de l'histoire des hauts de l'île : la Plaine-des-Palmistes et Bourg-Murat. Vous découvrirez bien souvent, dans le brouillard, la région des Plaines avec d'autres paysages rappelant les pâturages alpins (culminant à 1630 mètres d'altitude), d'autres climats (tempéré, en hiver austral moins de zéro dégré) et une autre végétation (des landes à genêts, des arums, des fougères arborescentes et des hortensias.