L’île volcanique présente une très grande diversité de paysages, y compris des plaines plus rurales en son centre. Elles cachent des forêts primaires, des cascades et des chemins qui invitent à la balade.

Les douces plaines

Une montagne posée sur l’océan. C’est le portrait robot de la Réunion. Et pourtant, elle n’abrite pas seulement des reliefs accidentés et des plages bordant l’azur. Sur ses hauteurs, se lovent de douces plaines. La seule route transversale de l’île en profite donc pour se frayer un passage. Elle relie Saint-Benoît, à l’est, et Le Tampon, à l’ouest, en traversant la Plaine des Palmistes et la Plaine des Cafres. La première est un plateau verdoyant, saupoudré de pâturages paisibles, pitons escarpés issus de l’activité volcanique, chutes d’eau rafraîchissantes et riche flore endémique. Une invitation à la promenade, comme sur les nombreux chemins de randonnée de la forêt de Bébour-Bélouve. Ou jusqu’à la cascade Biberon qui se jette du haut de ses 240 mètres dans un petit bassin, entouré d’une végétation luxuriante.

Les sentiers botaniques de la Petite Plaine et du Piton des Songes mènent à la découverte d’arbres aux noms originaux : bois maigre, bois de papa, bois de fer, bois de cannelle, bois de violon, bois de pomme, etc. La nature étonne mais l’architecture créole est aussi remarquable. Le Domaine des Tourelles, dédié à la promotion de l’artisanat régional, en est un très bel exemple. D’autres cases et jardins créoles sont regroupés dans un circuit aux alentours.
La Plaine-des-palmistes est réputée pour sa tranquilité, sa fraîcheur, ses goyaviers, ses balades, un endroit où il fait bon y vivre, un lieu de changement d'air le week-end.

Les plaines qui ont du piquant

La Plaine des Cafres présente, elle aussi, des champs cultivés et des paysages authentiques où l’on peut pratiquer différentes activités sportives : randonnées pédestres (vers le Piton des Neiges, notamment), balades équestres, VTT... Ce haut plateau est parcouru par la route forestière du volcan qui mène au Piton de la Fournaise, en passant par Bourg Murat et sa Cité du Volcan.
 
D’autres plaines élevées ponctuent le centre de La Réunion : celles d’Affouches, des Chicots, des Lianes, des Fougères… Au sud, la Plaine des Grègues, à l’altitude plus basse, accueille la culture du safran pays ou curcuma, emblématique de la cuisine réunionnaise. Il a même sa "Maison", à Saint-Joseph, qui retrace sa transformation, de la racine à l’épice.

Une visite qui pimente les récits de voyage !