Accessible par une unique route, le cirque de Salazie se délivre presque spontanément, au débouché des gorges de la Rivière du Mât. Le cirque Inscrit dans son intégralité au Patrimoine mondial par l’Unesco, est dominé par le Voile de la Mariée, l'une des plus belles cascades de l'île et d’autres chutes vertigineuses et immanquables.
Son relief chaotique ne lui permet toutefois de se dévoiler que très progressivement en offrant ici et là des paysages surprenants modelés par une érosion digne de records mondiaux. Les précipitations abondantes qui arrosent la région alimentent de multiples cascades dévalant les remparts environnants. L'abondance de l'eau favorise la luxuriance de la végétation et permet quelques cultures typiques des lieux : cresson, chouchou...
Au centre du cirque trône l’imposant piton d’Anchaing (1352m), témoin d'un événement géologique original lui valant son intégration au Patrimoine mondial. Il doit son nom à un esclave ayant fui la servitude en se réfugiant sur ce promontoire isolé. Au détour de quelques chemins tortueux, un patrimoine culturel inattendu se révèle : architecture créole, îlets du bout du monde, mosaïque de paysages agricoles. Le cirque est historiquement une des trois portes d’entrée principale du cirque de Mafate.
Il se résume à un écrin dont les remparts verdoyants sont une des facettes du parc national et du patrimoine mondial.

Accès : En venant de Saint-Denis, prenez la Nationale vers Saint-André, puis prendre la direction de la rivière du Mât et la RD 48 en direction de Salazie. De Saint-André, il ne faut que 20 minutes d’une route enchanteresse pour accéder au village. La route passe à travers des gorges couvertes de végétation d’où jaillissent de très belles cascades. Faîtes des pauses photos sur votre route, aux lieux-dits "Pisse en l’air" et "le Voile de la Mariée".
 
  • Un cirque verdoyant et humide
    L'enchantement commence bien avant le village, la route qui mène vers Salazie serpente entre les montagnes vertigineuses d'où jaillissent d'innombrables sources et cascades. La plus importante a été baptisée le Voile de la mariée, un endroit rêvé. L’abondance de l’eau favorise la luxuriance de la végétation et permet quelques cultures typiques des lieux : bananes, bibasses, pêches, cresson... et le chouchou, l’emblème du cirque, que l'on retrouve dans l'artisanat et dans la cuisine réunionnaise (confiture, achard, confiserie...), que l'on déguste dans les tables d'hôtes.
    Une découverte culturelle
    Quand vous allez à Salazie, vous irez certainement à Hell-Bourg, classé "plus beau village de France" d’Outre-Mer, qui se situe au centre ou au départ des circuits de plusieurs jours à travers l'île. Le village de Grand-îlet cultive lui, un art de vivre rural. Dans ce joli bourg, des guides "péi" s’attachent à vous faire découvrir la culture créole traditionnelle, l’artisanat (tressage de la paille du chouchou, travail du bois, du bambou, du fer…), le circuit des cases créoles, les jardins fleuris, le parc piscicole ou l'on pêche la truite, la visite guidée de la Maison Folio, les anciens thermes. Tables et chambres d’hôtes vous réserveront un accueil authentique.

     
    Des activités rafraichissantes
    Balades et randonnées vous offriont à chaque occasion, des panoramas bien différentes. Vous pourrez aller vers la forêt de Bébour-Belouve, le Piton d’Anchaing (qui s'impose au milieu du cirque), Terre Plate (la forêt de cryptomérias), la source Manouilh, les anciens thermes, les trois cascades, la mare à poule d’eau, la mare à Martin. D'autres accès vous mèneront vers les cirques voisins (Mafate par le col des Boeufs et Cilaos). Au milieu du pays des cascades, le Trou Blanc est réputé à Hell-Bourg comme la perle du canyoning (le canyon à toboggans). Epoustouflant, la cascade Trou de Fer (la plus spectaculaire) est un véritable gouffre vertigineux, pas de route, pas de sentier, on y plonge... en hélicoptère.