Il n'aura échappé à personne que La Réunion est une île, certains diraient un confetti dans l'immensité de l'Océan Indien : 2512 km². C'est dire si l'eau est omniprésente : eaux chaudes du lagon venant flirter avec le sable ou Océan cognant durement les falaises; cascades vertigineuses que l'on dirait immémoriales; bassins miroitant sous le soleil et rivières sillonnant les terres. Un terrain de jeu idéal pour les amateurs d'eaux vives mais aussi pour la plongée ou la pêche au gros.

Ile tropicale : dites ces deux mots et immanquablement, la vision d'une plage paradisiaque bordée de palmiers et caressée par le doux ressac d'un lagon s'impose à l'esprit. A La Réunion, 18 points de baignade ont été testés par la Commission européenne qui y a constaté la qualité optimale des eaux.

Plongée

C'est aussi un paradis pour les amateurs de snorkeling : à quelques mètres du rivage, les eaux translucides sont traversés par les premiers poissons aux couleurs enchanteresses. Un spectacle qui devient hypnotique lorsque l'on se laisse tenter par une plongée avec bouteille : les paysages sous-marins sont habités par les silhouettes des coraux aux formes diverses, évoquant un buisson pétrifié, des stalactites, des feuilles de gingko... où évoluent une faune diverse et étonnante : poisson-coffre pintade, noir et recouvert d'un semis de points blancs; poisson chirurgien aux larges bandes; poisson cocher dont la tache noire à l'extrémité de la nageoire caudale sert à tromper les prédateurs; ou le turbot qui se fond avec le lit de sable où il aime à se reposer...

Un peu plus au large, les pêcheurs au gros traquent le marlin bleu, l'espadon voilier, la daurade coryphène, le gros thon jaune, le wahoo, la bonite... autant d'espèces délicieuses simplement grillées  ou apprêtées en cari !

Accessibles à tous, les bateaux d’observation des fonds marins permettent d’accéder sans effort au monde des poissons et des coraux. Les dauphins s’invitent presque systématiquement à la promenade : une émotion inoubliable. De juin à octobre, les baleines venues de l’Antarctique s’ébattent parfois à quelques encablures des promeneurs de l’Océan Indien. La "charte d'approche des baleines" édicte quelques règles de conduite pour s'en approcher, à distance respectueuse. Là encore, difficile de contenir son émotion devant ces monstres des mers, dont les majestueuses silhouettes semblent receler tous les mystères des océans...

A l'intérieur des terres, dans des gorges que l'on croyait inaccessibles, des cascades que l'on pensait infranchissables, le canyoning fait des adeptes chaque jour plus nombreux, à Cilaos, à Salazie et dans les Hauts de l'Est. Avec plus de 70 canyons équipés, 131 kilomètres de parcours, un dénivelé cumulé de 28000 mètres, des milliers de bassins, cascades et toboggans naturels, La Réunion offre toutes les possibilités pour découvrir cette activité en toute sécurité : du simple rappel d’une dizaine de mètres pour les débutants, à la descente verticale de plus de 100 mètres, pour les plus expérimentés. Classé ABO ("abominablement difficile") : le Trou de Fer est à réaliser en 2 jours.

Quand le relief se fait moins vertical, embarcations (kayakcanoraftrafthydrospeed…) et randonneurs aquatiques font leur apparition pour découvrir de majestueux bassins, dévaler les rapides ou des toboggans naturels polis par la force des rivières. C'est une activité idéale pour un groupe d'amis ou en famille avec de grands enfants car elle combine efforts en commun et partage d'émotions ! Toutes ces activités s'effectuent casqué et vêtu d’une combinaison de plongée et d’un gilet de sauvetage. Elles se pratiquent toute l'année mais en juillet-août (l'hiver austral), l'eau est tout de même froide. Paradoxale et fascinante Réunion qui sur un territoire minuscule offre toutes les richesses et les possibilités d'un continent !