Avec ses Pitons, cirques et remparts, inscrits par l'Unesco, au titre de Patrimoine mondial de Humanité, La Réunion n'a pas usurpé cette distinction tant la nature, d'une exceptionnelle beauté, semble être restée intacte depuis sa création ! Mais pas question de paradis perdu : l'environnement est protégé et les activités qui s'y pratiquent sont respectueuses des lieux. Parmi les sports à sensations, le canyoning trouve ici des terrains d'expression intense !
Plus d'une centaine de sites, d'une diversité incroyable, offre des cascades vertigineuses, des toboggans, des sauts et tyroliennes pourvoyeurs en montées d'adrénaline et au moins un lieu mythique, "Fleurs Jaunes". Du débutant à l'amateur aguerri, tout le monde peut trouver son bonheur, encadrés par des professionnels au top des mesures de sécurité.

Fleurs jaunes

Fleurs jaunes l'intégrale à Cilaos est l'un des fleurons de tous les sites de canyoning dans l'île. Mondialement réputé, il bénéficie d'un cadre exceptionnel. Faut-il décrire ses toboggans, ses rappels de plus de 50 mètres, sa succession de sept cascades ou sa descente en fil d'araignée sur près de 100 mètres ?
Testez peut-être d'abord le parcours de mini Fleurs jaunes en famille avant de vous lancer pour l'intégrale. On y apprend les bases du rappel, les bons gestes sur les toboggans, les bonnes postures sur les bassins à saut... Mais n'oubliez surtout pas de prendre le temps d'apprécier la vue imprenable sur le cirque de Cilaos et le Piton des Neiges.

Adrénaline garantie

Les amateurs ayant un peu plus de "bouteille", et les sportifs accomplis en recherche de canyon vertical, de cassés et d'étroitures ne manqueront pas bien sûr Fleurs Jaunes ou Gobert, mais trouveront aussi leur bonheur à Bras Rouge (Cilaos) au cœur de l'ancien cratère du Piton des Neiges; à Trou Blanc (Salazie) avec presque une dizaine de toboggans (il s'agit du canyon à toboggans de l'île), ses sept rappels très arrosés à la saison humide (après tout, le merveilleux Voile de la Mariée, cascade mythique de plusieurs centaines de mètres à la légende funeste est tout près !). Mais aussi Takamaka dans l'est de l'île avec des rappels allant jusqu'à 150 mètres et des toboggans de 10 mètres. Il y a même pour les plus mordus la possibilité de se lancer dans une expédition avec bivouac en se mesurant au Trou de Fer ! Au milieu de la forêt primaire de Bélouve, après une marche, première journée au sec, avec la descente de trois "cassés", le dernier étant le Trou de Fer (avec une descente technique nécessitant le grappin). Après un bivouac sous un bloc, combinaison obligatoire pour la descente du corridor du Bras de Fer (étroiture longue de 3 km) sans retour possible avant l'îlet Bras de Caverne. Adrénaline garantie et guides assermentés obligatoires !